Les Annales en débat : Langues d’islam (XIe-XVe siècle)

couv_annales_3_2015L’héritage de l’orientalisme a fait des études linguistiques sur l’arabe un domaine de recherche souvent séparé de l’histoire des sociétés et des cultures. Dans ce dossier, les Annales proposent de revenir sur ce partage à la lumière de travaux récents inspirés par la sociolinguistique. Face à la pesanteur de l’image d’un arabe classique et coranique dominant les pratiques linguistiques et culturelles, il s’agit de montrer toute la variété des niveaux de langue au sein de l’arabe, mais aussi leur articulation à des formes originales de polyglossie, comme avec le berbère et l’italien. Dans cette perspective interdisciplinaire, les langues peuvent devenir de véritables objets d’histoire, et leur étude, une manière de renouveler profondément l’histoire sociale et politique de ce « second âge de l’Islam » qui reste encore trop souvent dans l’ombre de l’historiographie.

Avec la participation de :

Éric Vallet (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Mehdi Ghouirgate (Université Bordeaux-Montaigne)
Jocelyne Dakhlia (EHESS)
Annliese Nef (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)
Étienne Anheim (Université de Versailles–Saint-Quentin, directeur de la rédaction des Annales)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *